Réunis par une double volonté, de résistance à un système qui veut dominer tous les aspects de nos vies, le capitalisme... et de vie collective, sans dogme, ni culte, ni hiérarchie, nous formons un collectif ouvert, fédératif, en lien avec le monde, les mondes.

Déterminés à vivre principalement de la terre à partir de productions diversifiées, semi-vivrières et d'activités en découlant, notre "auto-organisation-collective" nous permet d'envisager de vivre à partir de l'agriculture ce qui, aujourd'hui, est pour beaucoup, impossible individuellement...

À travers une vie rurale, paysanne et militante :

Nous produisons des aliments de qualité pour la consommation sur place et pour, essentiellement, la vente directe sans tomber dans les dérives du productivisme, de la pollution et de la démesure économique. Donc : des pratiques culturales peu mécanisées, économes en eau, exemptes d'engrais, de pesticides de synthèse, d'OGM... utilisant le plus souvent possible des souches non-hybrides, des variétés anciennes. Nous transformons fruits (châtaignes, cerises, raisins, figues, framboises, abricots, prunes, ...), légumes (tomates, aubergines, courgettes, fèves, haricots, ...), céréales (blés, seigle ...), plantes naturelles et cultivées... pour réaliser : confitures, compotes, jus, sirops, apéritifs, coulis, pâtés végétaux, purées, farine, pain, plantes séchées, tisanes ...

Nous accueillons, copains, amis... et occasionnellement pour le moment, des groupes... surtout à la belle saison.

Nous réalisons, à partir de nos produits et ceux de l'agriculture paysanne, bio, des repas et buffets paysans pour des fêtes, meetings, réunions, pour des événements particuliers.

Nous aménageons : de nouvelles terrasses à cultiver, des systèmes d'irrigation.

Nous réparons et construisons les maisons du hameau, des bâtiments nécessaires au logement et aux activités.

Nous projetons de petits élevages (brebis, chèvres), l'extension de la basse cour... et de l'accueil... et bien d'autres choses...

.